Agir avec les peuples oubliés ICRA International

+

Les peuples de la Sierra ont besoin de nous !

En Colombie, la situation des communautés Kogis, Wiwas et Arhuacos est aujourd’hui particulièrement critique. Les autorités ont mis en place des mesures de confinement, très strictes, pour éviter que le covid-19 ne se propage. Des mesures qui laissent la voie libre à un déchainement de violences et d’activités destructrices, sans témoins gênants ni mobilisation d’ampleur possible.
ICRA relaye l’appel à don de l’association Tchendukua.
 
De nombreux projets miniers, souvent illégaux, refont surface.
Des groupes paramilitaires prennent le contrôle de vastes pans du territoire.
Des leaders sociaux sont assassinés.
 
Des communautés indigènes sont menacées et chassées de leurs terres.
Bien que le tourisme de masse soit momentanément interrompu, la construction de complexes touristiques se poursuit, malgré l’opposition des peuples autochtones et les lourdes conséquences environnementales. Des sites sacrés, d'une grande importance culturelle et écologique, sont détruits.
 
Un décret promulgué par l’ancien Président de Colombie, Juan Manuel Santos, censé protéger le territoire ancestral des peuples autochtones de la Sierra Nevada de Santa Marta, est quotidiennement bafoué. Il est remis en cause auprès de la Cour Constitutionnelle de Colombie par les milieux d’affaires, qui estiment qu’il est une entrave au développement économique.
 
A ces attaques s’ajoute une grave crise alimentaire due à l’intense sécheresse et à de violents incendies qui ont détruit les cultures vivrières des communautés de la Sierra, et l’épidémie de CORONAVIRUS face à laquelle les peuples autochtones sont particulièrement vulnérables.

A quoi servira l'argent collecté ?
Les fonds collectés seront utilisés de la manière suivante :
• Appui alimentaire pour au moins 500 familles autochtones de la Sierra Nevada de Santa Marta
• Appui à la protection du territoire ancestral (déplacements, logistique, juridique).