Agir avec les peuples oubliés ICRA International

+

Chili : poussée extractiviste en période de pandémie

Au Chili, comme aussi beaucoup plus près de nous, gouvernement et entreprises ont profité de la crise sanitaire pour faire progresser certains projets qui, en temps normal, auraient fait face à des oppositions beaucoup plus nourries. Déclara...

Les peuples de la Sierra ont besoin de nous !

En Colombie, la situation des communautés Kogis, Wiwas et Arhuacos est aujourd’hui particulièrement critique. Les autorités ont mis en place des mesures de confinement, très strictes, pour éviter que le covid-19 ne se propage. Des mesures qui ...

Victoire pour les Sioux : le juge fédéral annule les permis d'un oléoduc

Un tribunal fédéral a accédé à la demande des Sioux de Standing Rock d’annuler les permis fédéraux pour l’oléoduc controversé Dakota Access Pipeline. Rappel : En décembre 2016, l’administration Obama a refusé d’autoriser ...

L'autre monde des Kogis

Héritiers directs de la société Pré-Colombienne des Tayronas, avec les Arhuacos (Ijkas), les Wiwas (Arsarios) et les Kankuamos, les Kogis (Kagabas) vivent repliés dans les hautes vallées de la Sierra Nevada de Santa Marta où ils observent les ...

Chiapas : il y a 26 ans, le début de la guerre contre l’oubli

Le 1er janvier 1994, les zapatistes occupent par surprise cinq villes du Chiapas et donnent à connaître au Mexique et au monde entier leurs revendications : travail, terre, alimentation, santé, éducation, indépendance, liberté, démocratie, jus...

Coup d'Etat en Bolivie? Origines et enjeux de la crise

Après l’Équateur et le Chili en octobre, la Bolivie fait elle aussi l’objet de convulsions socio-politiques très fortes en cette fin d’année 2019. L’armée dans les rues, les dizaines de mort·es et l’exil du président Evo Morales au M...

Les 25 ans de l'expérience zapatiste

Il y a quelques jours, les zapatistes du Chiapas ont célébré les vingt-cinq ans du soulèvement du 1er janvier 1994. Pour Jérome Baschet, spécialiste du zapatisme et du Chiapas, ce soulèvement armé fut un ¡Ya basta ! à cinq siècles d...