Agir avec les peuples oubliés ICRA International

+

99. Autochtones et climat

janvier - février - mars  2016

Ikewan n°99, le sommaire
Au sommaire du numéro 99 d’Ikewan, Le journal des Peuples Premiers un thema sur les peuples autochtones face aux changements climatiques. Dans beaucoup de territoires, les effets négatifs du changement climatique sur les moyens d’existence des peuples autochtones deviennent de plus en plus évidents. Ces peuples sont affectés de façons diverses, selon leurs localisations et les écosystèmes dans lesquels ils vivent. Dans l’Arctique, la diminution de la banquise et le changement des routes migratoires des animaux, dans les forêts tropicales humides les incendies et dans les îlots des mer du sud notamment la montée du niveau des océans intensifient les menaces sur la sécurité alimentaire, l’accès à l’eau, les moyens de subsistance et cela peut même conduire à la migration forcée des communautés.

Théma : Les peuples autochtones face aux changements climatiques

Autochtones et changements climatiques 
Les changements climatiques représentent une menace pour toutes les sociétés dans le monde. Néanmoins, cette menace ne les touche pas toutes de façon identique, et les sociétés qui sont le moins responsables de l’accélération du changement climatique sont aussi souvent celles qui en souffrent le plus. C’est le cas notamment de plus de 300 millions de personnes issues des peuples autochtones dans le monde. 
Ces communautés vivent dans des territoires qui sont déjà et seront encore davantage dans l’avenir les plus exposés aux changements climatiques. Par le passé, les autochtones ont toujours su vivre en harmonie avec des environnements difficiles et aujourd’hui, ils doivent s’adapter rapidement à des écosystèmes de plus en plus menacés par le réchauffement de la planète : c’est une question de survie.
Hervé Valentin

Les autochtones face à la problématique climatique : vulnérabilité et adaptabilité
Les peuples de l’Arctique en première ligne
Les îlots du Pacifique en sursis ?
Les peuples himalayens sous pression
Quel devenir pour les communautés pastorales ?
Les forêts tropicales et équatoriales : des océans verts à sauver
Hervé Valentin

L’Alliance des Gardiens de Mère Nature pour contrer
les causes des changements climatiques
En première ligne de la lutte contre les changements climatiques, auxquels ils sont particulièrement vulnérables, les peuples indigènes ont été jusqu’à présent les grands laissés pour compte des négociations internationales qui décident de notre avenir à tous. De plus en plus présents sur la scène internationale, ils souhaitent reprendre leur destin en main... et ouvrir de nouvelles perspectives au nôtre par la même occasion. C’est ainsi que le Cacique Raoni, respecté dans le monde entier pour son engagement en faveur des forêts, initie, avec le concours d’autres grands chefs amazoniens, un projet d’alliance inédit par la forme et le fond, à l’approche du Sommet de l’ONU sur les changements climatiques de Paris 2015 (COP 21, 30 novembre – 11 décembre 2015).
Planète Amazone 

Fiche peuple
Peuples de l’Arctique

Thématiques

Suivez-nous