Agir avec les peuples oubliés ICRA International

+

110. Baka et Bakola-Bagyéli

mai - juin - juillet - août  2019

Ikewan n°110,  le sommaire
Au sommaire du numéro 110 d’Ikewan, Le journal des Peuples Premiers, un thema sur la dernière mission d’ICRA en Afrique équatoriale, à la rencontre des communautés forestières Baka et Bakola-Bagyéli.

Thema : Baka et Bakola-Bagyéli du sud-Cameroun

A la rencontre des communautés forestières Baka et Bakola-Bagyéli
Au mois de mars dernier, une mission d’ICRA est allée à la rencontre des communautés pygmées Baka et Bakola-Bagyeli de la forêt équatoriale du sud-Cameroun afin de rendre compte de la situation actuelle de ces communautés forestières impactées notamment par la déforestation.
Force est de constater que malgré une modification profonde de leur milieu de vie, ces communautés font preuve d’une résistance surprenante en adoptant des stratégies adaptatives multiples et en conservant toujours un lieu indéfectible avec la forêt, leur eden, leur refuge.
Hervé Valentin

Agriculture et scolarité alternative en terre Bakola-Bagyéli
On retrouve les Bakola-Bagyéli dans leur grande majorité dans le sud-ouest du Cameroun, la région de l’océan, délimitée par les villes de Lolodorf, Bipindi et Kribi. Bakola serait un terme employé par les géographes pour désigner les Pygmées de l’ouest tandis que le terme Bagyéli serait le vocable des religieux pour désigner les Pygmées de l’Océan. De nos jours, on emploi le terme Bakola pour désigner les Pygmées de la zone Est de la région de l’océan tandis que le terme Bagyéli l’est pour désigner les Pygmées de la zone Ouest de la région qui borde l’océan. Il semblerait que certains Bakola-Bagyéli recourent à la dénomination Bogyel pour se désigner, terme signifiant hommes isolés, solitaires.
Les Bakola-Bagyéli  présentent de nombreuses singularités contribuant à les distinguer des autres groupes pygmées. En effet, ils sont davantage sédentarisés que leurs voisins Baka et sont depuis quelques décennies plus fortement influencés par le mode de vie des villageois. Cela a eu des répercutions notables sur plusieurs aspects de leur culture, notamment sur l’habitat, la conversion à l’agriculture, une modification des habitudes alimentaires, tout ceci s’accompagnant d’imprégnations culturelles et religieuses ainsi que d’apports techniques.
Hervé Valentin

Une auxiliaire de santé et un foyer pour le village de Nabonzouondi  
Lors de notre passage dans le campement Bakola de Nabonzouondi, ses habitants nous a fait part de plusieurs besoins importants pour qu’ils puissent continuer à vivre dans la forêt.

Fiche Peuple
Les Baka et les Bakola-Bagyéli

Thématiques

Suivez-nous