Agir avec les peuples oubliés ICRA International

+

RDC : trois Pygmées et un militaire tués lors d'échauffourées dans un parc naturel du Kivu

Les minorités ethniques pygmées revendiquent des droits ancestraux sur des territoires classés réserves naturelles qui leurs sont désormais interdits.

Quatre morts pour quelques sacs de charbon de bois. Cela pourrait sembler dérisoire si ce fait divers ne marquait pas une blessure plus profonde. L’éviction d'une terre où les ancêtres ont vécu. Le parc national de Kahuzi-Biega, au Sud-Kivu en RDC, est un sanctuaire pour les derniers gorilles des plaines de l'Est africain. Le parc est fier de compter 150 de ces individus en voie d'extinction. Un bel exemple de protection d'espèces menacées qui malheureusement a sa zone d'ombre. Car, lors de la constitution de cette réserve naturelle, il y a cinquante ans, on s'est peu ou pas inquiété de l'impact sur la vie des populations locales que cela entraînait. Or, dans le même temps, en raison de la déforestation à des fins de cultures d'exportation, l'espace de vie des populations autochtones pygmées rétrécissait comme peau de chagrin.

Des accrochages récurrents
Les heurts sont réguliers et souvent mortels. Ce qui s'est passé le lundi 30 novembre dans le village de Kabamba, en bordure du parc national de Kahuzi-Biega, est symptomatique. Des Pygmées ont voulu récupérer de force des sacs de charbon de bois saisis par des militaires. Bilan, un militaire et trois civils sont morts dans l'affrontement.

Ces ethnies marginalisées, stigmatisées de génération en génération, font les frais de cette perte de territoire. Faute d'accès au monde du travail, trop pauvres pour vivre en ville, les Pygmées du Kivu n'ont pas d'autre choix que de conserver leurs vies ancestrales de cueilleurs-chasseurs. Ils sont fréquemment accusés de couper des arbres dans la forêt toute proche, afin de confectionner du charbon de bois. Des pratiques qui, aux yeux de l'administration, s'apparentent désormais à du braconnage quand elles se déroulent dans des parcs naturels…