Agir avec les peuples oubliés ICRA International

+

Non au financement des monocultures d’arbres

 Le conseil du Fonds vert pour le climat, agence de l’ONU, s’apprête à financer le Fonds Arbaro qui prévoit de mettre en place des plantations industrielles d’arbres en monoculture dans 7 pays d’Afrique et d’Amérique latine (Éthiopie, Ghana, Sierra Leone, Ouganda, Équateur, Paraguay et Pérou). 
ICRA vient de signer la lettre du WRM pour demander aux membres du Conseil du Fonds vert pour le climat de dire NON aux demandes de financement  du Fonds Arbaro!

Des études menées chez et avec des communautés qui ont fait l’expérience de projets de plantation d’arbres à usage industriel au cours des dernières décennies ont mis en évidence des impacts sociaux négatifs très importants. Ces impacts ont tendance à être particulièrement graves pour les femmes et concernent notamment des conflits fonciers, des restrictions de mouvement et des harcèlements fréquents de la part des gardes des entreprises, ainsi que des impacts environnementaux et économiques.

Selon notre analyse, la proposition de projet Arbaro ne pourra pas éviter les conflits et les échecs qui ont antérieurement sanctionné des tentatives similaires visant à mettre en place des plantations industrielles d’arbres. Le Fonds vert pour le climat doit s’abstenir de financer une activité basée sur un modèle qui a si souvent échoué à tenir ses promesses auparavant.

C’est pourquoi, nous appelons les membres du Conseil du FVC à rejeter sans équivoque le projet du « Fonds Arbaro – Fonds forestier durable ».